L’expérience de Compostelle en 8 mots

Facebooktwittergoogle_plus

Saint Jacques est une Aventure, avec un A majuscule. C’est un voyage au long cours doublé d’une dimension spirituelle. Un pèlerinage extérieur mais surtout intérieur! Voici 8 mots qui parlent de l’expérience de Compostelle.

 

Présence   ~   Humilité   ~   Gratitude   ~   Justesse   ~   Paix   ~   Joie   ~   Lien   ~   Amour   ~   Et puis, au retour…

experience de Compostelle

 

1. Présence

Ici et maintenant. Être pleinement à ce qu’on fait, à ce qu’on est. Le reste du Monde n’a plus d’importance. Il pourrait d’ailleurs s’écrouler que ça ne changerait rien… Tout se joue ici, à l’endroit où JE marche ou se repose. Tout se joue maintenant, au moment où JE marche ou se repose. Rien ne lui échappe dans ce qui l’entoure. Les éléments et le paysage qui tournent autour de lui, le sol et le Chemin qui se déroule sous ses pieds. Les animaux qui l’accompagnent, les personnes que JE rencontre. Rien ne lui échappe à son sujet. L’énergie de son corps et les sensations que JE vis à travers lui. L’état de son esprit et l’humeur que JE manifeste. Sa place et sa présence sur le Chemin, dans le Chemin.

Ici et maintenant. JE est en ce lieu et en cet instant. Le temps disparaît et JE habite l’infini…

2011-presence

 

2. Humilité

JE n’est rien. Qui est JE dans l’immensité du Monde et de l’Univers? Un grain de poussière le long du Chemin… Réduit à l’essentiel, l’identité et la fonction perdent leur importance. Qui? Un homme, une femme, un pèlerin ou une pèlerine d’aspect miséreux à l’odeur parfois repoussante. Des être humain en Chemin, tous identiques, tous occupés à aller vers Compostelle. L’immensité du Chemin et la majesté des paysages en rajoutent une couche. Tous si petits et si fragiles dans le Monde!

Et en même temps, JE est si important! Qui est JE dans l’immensité du Monde et de l’Univers? Un grain de poussière essentiel au Chemin… Rien ni personne ne peut le remplacer. Un homme, une femme, un pèlerin ou une pèlerine admirable qui manquerait s’il-si elle était absent-e. Des êtres humains uniques en Chemin, digne et méritant d’être là, d’être rencontré, de recevoir. Ils appartiennent au Chemin et aux paysages. Tous si beaux et si importants pour le Monde!

La véritable humilité commence là. En sachant que JE n’est rien. Mais qu’il est important tout de même. En acceptant que JE soit grand, digne et important tout en ayant conscience d’être si petit et si insignifiant…

2016-orage

 

3. Gratitude

Merci! Un tout petit mot… On l’utilise avec automatisme et nonchalance au détour d’un don, envers un Autre. Mais réalise-t-on vraiment ce qu’il renferme? Pas pleinement, jusqu’au don ou à l’Autre qui lui donne tout à coup du sens et de la vie. Alors, le mot merci semble bien trop petit. Terriblement trop petit! JE ne sait plus quoi faire pour rendre justice ou hommage au don ou à l’Autre… JE est mal à l’aise, désemparé, troublé; parfois honteux ou dur envers lui-même. Le cœur déborde, les larmes aussiJE est plongé dans une océan de gratitude…

Et puis, l’expérience se renouvelle. Plus de don ou d’Autre. Juste la gratitude d’être et d’être là. Merci se dirige au Monde, à l’Univers, à Dieu (ou autre, selon votre préférence); Merci fait désormais l’effet d’un ouragan qui s’incarne dans le cœur et l’âme du pèlerin.

2011-rincon

 

4.  Justesse

Être au bon endroit et au bon moment. Un sentiment trop souvent absent de la « vie normale ». Un sentiment de total alignement entre JE, la Terre et le Ciel. La certitude d’être exactement et parfaitement à la place qui revient à JE dans l’Univers. Nul doute, nulle inquiétude ne persiste… Quoi qu’il se passe, tout est bien. L’esprit se détend d’avoir trouvé du sens, même si celui-ci échappe à sa raison. Qu’importe, l’intuition confirme que JE a une raison d’être qui se réalise… Marcher, se reposer, rencontrer, échanger, quelle que soit l’activité, JE sait qu’il est en train de faire la bonne action et d’être avec les bonnes personnes.

Un bel et étrange sentiment de justesse de l’être…

2016-chevreuil

 

5. Paix

Tout est bien dans le Monde qui est le mien… Le stress, l’angoisse et la pression du quotidien, des préparations, du départ et des premiers jours ont disparu. L’inconnu des jours à venir n’est plus source d’inquiétude. JE est à sa place sur le Chemin. Ramenée à l’essentiel, la vie du pèlerin est simple et paisible. La marche ralentit le corps et l’esprit, elle les installe dans un état serein durable. Elle les fait avancer sur un Chemin intérieur, les menant peu à peu à apaiser les tensions et les blessure de la vie.

Pas après pas, JE se libère. Il devient un océan paisible qu’on ne peut manquer. Dans ses yeux, dans ses paroles, dans sa posture, dans sa démarche existe une paix intérieure qui rayonne à l’extérieur

2010-fisterra-sunset

 

6. Joie

Un sourire éclatant dans le cœur et dans l’âme. La joie des choses simples. Un lever de soleil, une boisson chaude ou fraîche, une rencontre imprévue. Être pleinement là et, tout à coup, sentir son cœur rire de plaisir. Savourer chaque pas et faire de chacun d’entre eux une fête. Pas besoin de ballons ou de gâteau, cette fête-là est intérieure. Une telle joie est d’ailleurs joyeusement contagieuse… Elle rayonne du fond du cœur jusqu’au sourire, puis atteint celles et ceux qui sont en contact avec elle!

La jouissance d’être en vie, d’être en Chemin. Une envie de rire, de chanter, de danser, d’embrasser le Monde et sa beauté. JE devient un feu d’artifice ambulant!

2015-sjdc-arrivee-soir

 

7. Lien

Moi et les Autres, la même chose sous différents visages. Le Chemin individuel des débuts n’est plus, il en a rencontré d’autres. JE ne se soucie plus de qui se présente: quel que soit l’inconnu, c’est un autre JE qu’on rencontre. Certes, plus d’affinité avec certains JE qu’avec d’autres… Mais le fait demeure: l’identité mondaine a disparu, révélant l’essence commune des JE qui s’en vont à Compostelle. Tous sont faits de la même matière et ont la même Histoire. Une grande famille…

Puis, venant de nulle part, une nouvelle sensation. Moi, les Autres et le Monde, la même chose sous différents visagesJE se tient en Chemin avec ses pairs et se sent en lien avec le Monde. Plus de division ou de hiérarchie, JE fait partie du Monde qui l’entoure, il s’y intègre parfaitement. Pèlerins, arbres, vaches, paysages, monuments… tous sont identiques, faits de la même matière. Une grande famille…

Puis, parfois, la sensation d’un autre lien, qui lie et dépasse tous les autres. Moi, les Autres, le Monde, liés par « quelque chose » qui nous transcende…

2015-lien

 

8. Amour

Le Chemin est un Chemin d’Amour. Avec un A majuscule! Présence, humilité, gratitude, paix, joie, justesse, lien… Des expériences qui font doucement naître un sentiment familier: aimer. A travers le Chemin, tomber amoureux de soi, des Autres, du Monde. Aimer, sans passer par un intermédiaire pour cela. Se laisser toucher par l’océan d’Amour qui baigne le Chemin. Sentir en soi une chaleur qui anime JE et qui s’exprime à travers lui.

Être en Chemin, être amoureux. Toucher à l’essence de l’Âme du Monde, s’y immerger, s’y maintenir, la rayonner.

sjdc-jacques1

 

Et puis, au retour…

La froide sensation d’avoir quitté un paradis! Compostelle est une expérience intérieure riche et intense… Pourtant, nulle nécessité d’être sur le Chemin pour cela. La « vie normale » est un lieu tout aussi valable pour expérimenter la pleine présence, l’humilité, la gratitude, la paix, la joie, la justesse, les liens et l’Amour.

Attendre de repartir est une erreur… Assimiler ce qu’on vit sur Compostelle avec le Chemin uniquement, c’est se priver de l’opportunité de vivre ces expériences au quotidien. Certes, une fois replongé dans le tourbillon du quotidien, il est plus difficile de ressentir et exprimer pleinement tout cela. C’est la partie caché de tout pèlerinage. Une fois le « lieu sacré » atteint, il reste à rentrer et à l’intégrer dans la « vie normale »… Tout un programme!

Malgré le malaise et l’envie de repartir à la source, rien n’est perdu, tout est possible. Présence, humilité, gratitude, paix, joie, justesse, lien, Amour… Tout cela est en effet une attitude, un état intérieur qui peut s’adopter n’importe où. Le Chemin l’a révélé, c’est une mémoire qu’il nous appartient de garder vivace.

A nous d’amener l’expérience du Chemin dans nos vie et de la garder vivante!

 

 

Et vous? Votre expérience a-t-elle d’autres mots? Réussissez-vous à garder l’expérience du Chemin vivante dans votre « vie normale »? 😉

 

Facebooktwittergoogle_plus

7 Commentaires

  1. PIERRE BAILLET

    Très beau.
    Pour ma part: Signes-Eveil-Réveil-Silence-Esprit-Ethique-Coeur-Lumière.

    Répondre
    1. Marion (Auteur de l'article)

      Merci Pierre, tes mots sont très beaux aussi! J’aime beaucoup « silence »… car tout y fleurit 🙂

      Répondre
  2. armateur

    Moustiques , ampoules , soif , fatigue , sactroplourd , découragement , douleursdehanches , réalité

    Répondre
    1. Marion (Auteur de l'article)

      On dirait que ton Chemin a été difficile, j’en suis désolée… Une multitude de moments durs sur les miens aussi, je comprends tes mots/maux! Ils ont fini par passer pour moi et laisser place à de belles expériences. As eu de bons moments tout de même? J’espère sincèrement que tu ne jettes pas l’éponge! Pensées pour toi 🙂

      Répondre
      1. armateur

        Pas de problème j’aime faire des réponses un peu décalées , j’aime beaucoup randonner et je pense faire le chemin de Compostelle au printemps .
        Dépassement de soi , photos , communication , nature , pluie , méditation , sandwichs , eau gazeuse , ……
        Merci à toi

        Répondre
        1. Marion (Auteur de l'article)

          Aaaahhhh… tout va bien alors, tant mieux! 😀 Que dis-tu de poulpe, transpiration, sieste et moucherons? 😉 Tiens-nous au courant pour le printemps!

          Répondre
  3. Chantal

    Très beau texte qui résume bien ce qu’est le chemin! Souffrance, partage, rencontres, quiétude, transcendance

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.